Robin AubertRéalisateur | Scénariste

Biographie

Robin Aubert est réalisateur, scénariste, acteur et auteur. De 1997 à 1998, sa participation à la compétition télévisée de jeunes réalisateurs "La Course Destination-Monde" (Radio-Canada) est récompensée par le Prix du public, la Caméra d’argent et le Prix SODEC.

Son court métrage Lila a été sélectionné en compétition officielle au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, puis fut finaliste pour le Prix Jutra 2001 du meilleur court métrage et s’est vu décerner le Prix de la meilleure fiction court métrage de l’année 2001 par l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC).

Suite à sa présentation en première mondiale au Festival de Toronto/TIFF en 2005, son premier long métrage Saints-Martyrs-des-Damnés remporte le Prix de la meilleure réalisation au Festival du film fantastique Fantasporto (Portugal) en 2006, puis le Prix du public au CinEnygma Film Festival du Luxembourg, en plus d’être vendu dans plusieurs pays dont l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, le Japon, le Brésil et les Pays-Bas.

En 2009, il réalise À quelle heure le train pour nulle part, un film expérimental et indépendant, tourné en Inde, sans scénario, avec pour seule équipe un directeur de production, une ingénieure du son et un acteur. Le film a été présenté en première mondiale à l’été 2009 au Festival Fantasia et a reçu à l’édition 2010 des Rendez-Vous du Cinéma québécois le Prix Gilles-Carle, octroyé pour la meilleure réalisation d’un premier ou d’un deuxième long métrage de fiction.

En 2010, le drame d’auteur À l'origine d'un cri reçoit un accueil chaleureux de la critique et fut sélectionné dans plusieurs festivals dont Toronto/TIFF, Pusan, Valladolid, Mannheim-Heidelberg, Seattle, Boston, Mons, Paris, Nîmes, Portland et Barcelone.

Tuktuq, un long métrage indépendant tourné en équipe réduite dans le Nunavik, remporte le Prix œcuménique lors du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue 2016.

Les Affamés, son 5e long métrage, est projeté en première mondiale au TIFF 2017.